LOADING

Comment redonner leur confiance en soi aux chiens des refuges

Peu importe leur provenance, Roumanie, Grèce ou Portugal, ils ont besoin de notre aide. De nos jours, les chiens issus des refuges proviennent de tous les pays d’Europe et, chez nous, ils recherchent un foyer sécurisant ainsi qu’une famille attentionnée et pleine d’amour. L’histoire de ces chiens issus des refuges brise le cœur des amoureux des chiens, et ils éveillent en eux des instincts protecteurs ainsi que le besoin de faire une bonne action en ce bas monde et d’aider autrui. Cependant, intégrer ces chiens à notre vie quotidienne et s’en occuper s’avère parfois relativement difficile. Dans cet article, nous vous donnons quelques astuces et nous vous expliquons comment soutenir votre protégé et lui redonner confiance en lui, au jour le jour.

 

Pourquoi les chiens issus des refuges ont-ils besoin de davantage de sécurité et de soutien au quotidien ?

Souvent, les chiens qui ont été maltraités ou qui ont vécu dans la rue se méfient des hommes, ou tout au moins ils ont perdu confiance en eux en raison des mauvais traitements et des négligences qu’ils ont subis, ou des souvenirs des souffrances et des tortures qu’ils ont endurées. Mais, pour qu’ils puissent retrouver une vie normale après leur adoption, ces chiens doivent absolument faire confiance aux êtres humains. Et c’est justement parce que certains chiens issus des refuges ont beaucoup du mal à se sentir bien dans leur nouvel environnement qu’un lien animal-maître sûr et solide constitue la condition de base d’une bonne relation.

 

Les dommages occasionnés par la privation d’expériences

Entre la quatrième et la 20e semaine de sa vie, un chiot se trouve dans une phase de socialisation pendant laquelle tous les stimuli qu’il a reçus et toutes les expériences qu’il a vécues laissent une empreinte durable dans sa vie future. C’est à ce moment-là que, normalement, les cellules nerveuses toutes neuves se connectent les unes aux autres. Le fait de ne pas vivre certaines expériences, comme faire la connaissance d’autres êtres humains ou congénères, de s’accoutumer à des bruits, des objets et des environnements donnés, empêche ces connections nerveuses de s’effectuer, car les impulsions correspondantes n’ont pas été envoyées au cerveau. Ainsi, la structure du cerveau de ces animaux souffre de déficits, ce qui fait que le futur chien adulte aura bien du mal à s’adapter à un environnement complexe, à réagir de manière flexible aux modifications des conditions de vie ou à affronter son environnement de manière autonome. Cela fait que, souvent, le chien se montre peu sûr de lui et cela peut entraîner chez lui un état d’anxiété chronique et un sentiment de stress durable. Pour soulager cette tension permanente, le chien concerné cherchera un dérivatif et se mettra à aboyer, voire deviendra agressif, afin de maintenir les humains et les autres chiens à distance et de se préserver des situations inconnues, et y échapper, et ce mécanisme d’auto-protection devient une stratégie du chien.

 

Diminuer le niveau de stress grâce à des exercices de détente

Comme la plupart des chiens issus de refuges souffrent généralement d’un manque d’expériences positives, tout au moins à un degré modéré, il est important pour vous, en tant que maître, de savoir comment donner à votre chien ce sentiment de sécurité qu’il attend de vous de manière intense.

 

Dans un premier temps, il est recommandé de faire baisser le niveau de stress que ressent votre chien, car les chiens qui souffrent d’une privation d’expériences positives sont souvent sensibles aux stimulations, ils sont souvent nerveux et tendus, et, souvent, ils ne peuvent pas se calmer par eux-mêmes. C’est là que vous, en tant que maître, vous pouvez faire merveille !

 

La mesure fondamentale à prendre consiste à aménager un lieu où votre chien peut se retirer dès qu’il le souhaite pour se sentir en sécurité, où il est sûr qu’il ne sera pas dérangé et que personne ne s’adressera à lui, ne le verra et le ne touchera. Ces chiens sont nombreux à ne jamais avoir eu, jusqu’à présent, de lieu pour se retirer. C’est pourquoi votre chien doit apprendre que ce lieu est un endroit où il peut se sentir totalement en sécurité. Beaucoup de chiens aimeront les endroits qui ressemblent à des « grottes », comme des boîtes ou des igloos, car cela leur une meilleure protection et ils sont moins exposés. Certains chiens vont aussi se cacher sous la table. Dans l’idéal, ce lieu de retrait a été aménagé dans un endroit calme de votre logement, à l’écart des fenêtres, des portes ou des zones de passage où votre chien serait confronté à d’autres stimuli, comme des personnes qui marchent ou du bruit dans les escaliers.

 

Pour faire baisser durablement le niveau de stress qu’éprouve votre chien, des exercices de détente sont également d’une aide précieuse. Plus votre chien sera détendu, moins il réagira aux stimuli par du stress et moins il devra recourir à une « soupape de sécurité » pour faire baisser les tensions. Si votre chien aime les contacts physiques, vous pouvez très bien travailler avec des massages. Pour ce faire, il vous suffit de passer doucement la paume de vos mains sur le dos de votre chien, puis saisissez délicatement sa peau entre votre pouce et votre index et massez lentement sa colonne vertébrale, en partant du cou et en finissant par le coccyx. C’est à cet endroit que se trouvent de nombreuses terminaisons nerveuses, et le massage de ces zones provoquera des soupirs de bien-être et une respiration profonde chez votre chien. Lors de cette séance de massage, il est primordial que le maître soit détendu lui aussi.

De plus, on peut également recourir à des huiles essentielles comme la lavande pour se détendre et détendre son chien. On verse quelques gouttes d’huile dans un diffuseur de parfum ou sur un chiffon en textile. Par la suite, cette odeur sera toujours associée à un massage relaxant, ce qui fait que l’on pourra alors utiliser ce parfum partout pour susciter un sentiment de détente, ce qui s’avérera très utile dans toutes les situations du quotidien.

 

Dans des situations angoissantes, lorsqu’on emmène son chien en voiture, s’il doit rester seul, ou quand on prévoit la survenue d’un évènement stressant, il est recommandé de recourir aux gouttes Rescue, un mélange spécial de fleurs de Bach. Avant que l’événement correspondant ne survienne, versez quelques gouttes sur la paume de votre main, ou bien appliquez-les directement sur son nez. Les gouttes Rescue peuvent également contribuer à calmer et à détendre votre chien.

 

Structurer le quotidien et établir des rituels

Comme les chiens qui n’ont pas eu beaucoup d’expérience ont souvent du mal à transposer ce qu’ils ont appris à de nouvelles situations, ils ne se sentent pas bien dans un quotidien qui change sans cesse. C’est ici que vous pouvez soutenir durablement votre chien en intégrant des structures fixes et des rituels à votre quotidien. Ainsi, votre chien saura ce qui l’attend et il éprouvera moins souvent un sentiment de détresse et de stress, ce qui, automatiquement, fera baisser son niveau de stress et d’excitabilité. En tout premier lieu, un programme quotidien fixe sera utile, notamment en ce qui concerne les promenades.

 

Les promenades représentent souvent un défi, car le propriétaire du chien a peu de contrôle sur les stimuli qui atteignent l’animal et l’équipe qu’il forme avec lui. En pareil cas, il faut prendre le temps de découvrir l’environnement avec votre chien. Observez une feuille, écoutez les bruits environnants. Montrez à votre chien que vous percevez vous aussi ces stimuli et qu’avec vous il n’est pas seul.

 

Si vous croisez d’autres maîtres accompagnés de leur chien lors de votre promenade, ne vous montrez pas trop ambitieux et éloignez immédiatement votre chien si jamais il venait à se sentir mal à l’aise ou à prendre peur. Si votre chien est stressé, son organisme libère des hormones du stress, telles que le cortisol, l’adrénaline ou la noradrénaline, qui empêchent le cerveau d’apprendre. Il devient alors impossible de s’adresser à son chien lorsqu’il rencontre un autre chien. Vous suscitez un sentiment de sécurité et de confiance chez votre chien si vous l’éloignez préalablement de cette situation. Si votre chien se montre durablement détendu, vous pouvez recommencer l’entraînement.

 

De plus, cela est recommandé pour le lien maître/chien afin d’obtenir de bons résultats. Chaque obstacle que votre chien parvient à surmonter lui redonne confiance en lui et lui donne le sentiment d’avoir bien agi. S’entraîner à faire obéir son chien à des ordres simples ou faire du degility constituent des activités qui contribuent à rendre à un chien sa confiance en lui. Le degility consiste en un parcours d’exercices effectués à la fois par le chien et par son maître, à leur propre rythme, sur différents supports, sans que cela ne revête un caractère de compétition.

 

L’humeur déteint sur l’autre : comment vous sentez-vous vous-même ?

En fait, susciter un sentiment de sécurité tient énormément à vous, le maître, et à votre humeur. En effet, votre chien ne pourra se sentir en sécurité que si, vous aussi, vous vous sentez en sécurité. Mais, ce qui se passe souvent, c’est que nous, les maîtres de ces chiens, nous restons bloqués sur le terrible passé de notre compagnon, et il n’est pas rare que nous soyons englués dans un sentiment de pitié, de tristesse et d’inquiétude. Or, le fait d’avoir un état d’esprit négatif n’aide pas du tout ces chiens-là. Ce qui les aide, bien au contraire, c’est d’avoir un partenaire sûr de lui et de bonne humeur qui rayonne d’énergie positive.

 

Et c’est pourquoi (et cela reste valable pour vous aussi) vous devez prendre l’habitude de travailler sur votre état d’esprit et faire de la bonne humeur votre priorité. Il a été scientifiquement prouvé que l’on pouvait faire baisser le niveau de stress, mais aussi insuffler davantage de gratitude et d’attention à son quotidien, en pratiquant la méditation. Essayez de prendre cinq minutes chaque jour pour méditer, et, pendant cette séance, de vous concentrer sur tout ce qui va bien dans votre vie. Rapidement, vous vous rendrez compte que votre humeur va s’améliorer.

 

Pour se calmer en cas de crise, et pour soulager un sentiment d’insécurité afin de se sentir plus sûr de soi, la technique respiratoire 4-7-8 et d’une aide précieuse. Cette technique de respiration consiste à inspirer profondément par le nez, jusque dans le ventre, pendant quatre secondes, à rester en apnée pendant sept secondes, puis à expirer bruyamment par la bouche pendant huit secondes. C’est notamment pendant les promenades que ce mode de respiration a déjà fait ses preuves auprès de bon nombre d’équipes maître/chien qui ont ainsi pu garder la tête froide en croisant d’autres chiens. La phase d’apnée permet à l’oxygène d’avoir le temps de parvenir à nos cellules, ce qui permet d’avoir des pensées plus claires, d’agir de manière plus décidée et de paraître plus jovial, ce qui fait que l’on prend de meilleures décisions pour l’équipe que l’on forme avec son chien.

 

 

Étiquettes : , , , ,