LOADING

L’alimentation de votre chien – comment maintenir votre chien en bonne santé

Rares sont les sujets sur lesquels les propriétaires de chiens sont aussi peu unanimes que le thème de l’alimentation saine ou appropriées pour un chien.

 

Une alimentation saine pour votre chien, qu’est-ce que c’est en vérité ?

 

Pour pouvoir répondre correctement à cette question, il faut observer de plus près l’anatomie et la physiologie de la digestion canines.

 

Quelles sont les particularités anatomiques et physiologiques du système digestif canin ?

L’emplacement de ses yeux, parfaitement opposée à celui d’un cheval, sa mâchoire, son intestin court et le fait qu’il est principalement fait pour digérer à l’aide d’enzymes fournissent des indices clairs : c’est un carnivore. Plus exactement, c’est un amateur de viande grasse. En effet, les graisses lui fournissent des acides gras importants, protègent ses organes, et elles lui fournissent de l’énergie. Il tire également de l’énergie des glucides qui viennent aussi nourrir les bactéries qui colonisent ses intestins, et qui favorisent les mouvements de ces derniers. Il a également besoin de protéines pour assurer le renouvellement de ces cellules et sa croissance.

 

À l’inverse, cela signifie que l’alimentation d’un chien doit contenir des graisses, des protéines et des glucides dans des proportions adaptées.

Un apport exagéré en graisses ou en glucides peut avoir un impact négatif sur le poids d’un chien, ses bactéries intestinales ou sa digestion ; trop de protéines peuvent avoir une influence sur le comportement de votre compagnon à quatre pattes, ou sursolliciter son foie et ses reins.

 

On voit ainsi qu’une alimentation équilibrée, au même titre qu’une éducation adaptée, sont indispensables à la santé de votre ami quadrupède.

 

Une ration alimentaire équilibrée est constituée d’ingrédients d’origine animale et végétale.

Les sources possibles de protéines proviennent par exemple du bœuf, du poulet, de l’agneau, du cheval ou du lapin. La viande comme source de protéines se distingue par sa biodisponibilité élevée, et, de plus, elle se digère facilement. Les poissons sans thiaminase sont également des ingrédients précieux pour une alimentation équilibrée ; le saumon et consorts apportent à l’organisme de la vitamine D essentielle, ainsi que des acides gras oméga 3 et 6.

Les ingrédients végétaux peuvent être constitués de sources de glucides tels que les pommes de terre, le millet et le riz, mais aussi de fibres brutes comme les courgettes, les carottes, le pissenlit, etc. Plus les aliments sont frais et bruts, plus leur valeur nutritionnelle est élevée. Frais et non réchauffés, les antioxydants protègent efficacement l’organisme des radicaux libres. De la sorte, votre chien restera longtemps en bonne santé !

 

En tant que propriétaire, on endosse la lourde responsabilité du choix d’une nourriture adaptée aux besoins de son chien, parmi les aliments vantés comme « sains » par la publicité, les animaleries, les experts des réseaux sociaux ou le vétérinaire. En effet, chaque chien est différent des autres !

 

Il faut surtout s’adapter aux besoins individuels de son chien. Ainsi, l’âge, le comportement, la gestation et la lactation, les maladies ou les allergies sont des facteurs déterminants pour la sélection de l’alimentation la mieux adaptée.

Un jeune chien a des besoins différents de ceux d’un chien adulte ; quant à un chien âgé, il a des besoins différents de ceux d’un sportif actif ou d’un chien d’assistance.

Si, par exemple, votre chien est allergique au blé, il faudra lui fournir une alimentation dépourvue de céréales. S’il souffre à la base du mal du siècle, le diabète, il est grand temps de lui proposer une alimentation ayant une faible teneur en amidon. Il est toujours utile d’étudier la composition des aliments, de les comparer et aussi de les questionner de manière critique.

 

Si vous avez des doutes, il peut être utile de consulter un spécialiste en alimentation canine.

 

Étiquettes : , ,