LOADING

Rester seul en toute quiétude – Cela va marcher pour votre chien aussi

Les chiens ressentent l’angoisse de séparation plus souvent qu’on ne le pense. Les chiens n’aiment pas rester seuls, car, pour eux, être seul n’est pas naturel. Durant le processus de domestication des chiens, vivre au sein d’une communauté est une caractéristique qui s’est fixée dans les gènes de nos quadrupèdes. C’est uniquement ainsi que nos chiens assurent leur survie. C’est nous qui leur fournissons eau et nourriture et qui subvenons à leurs besoins. Mais, surtout, nous sommes là pour eux – en tant que partenaires.

Pourtant, cela ne signifie pas que ces prédispositions naturelles vous empêchent totalement de laisser votre chien seul. Bien au contraire ! Une fois que votre chien aura appris à savourer le calme et la détente, le silence et les précieux moment qu’il peut passer seul chez lui, il ne verra pas d’inconvénient à être laissé seul à la maison pendant quelques heures. En effet, soyons honnêtes : en cas de petits imprévus, quand il faut faire les courses ou bien aller chez le coiffeur, il vous faudra vous absenter un jour ou l’autre. Mais les chiens ne sont pas autorisés partout ! Et, tôt ou tard, il faudra trouver une solution pour notre boule de poils chérie. Un entraînement régulier et progressif permettra à votre chien d’engranger l’expérience nécessaire afin d’éviter que le fait de rester seul à la maison n’ait des conséquences négative pour lui. Il intégrera par expérience que vous reviendrez toujours, et il apprendra à se détendre aussi sans vous.

Lutter contre les perturbations occasionnées par une séparation

Vous avez regagné votre domicile et vous avez retrouvé votre logement dévasté ? Quand on possède un chien, on sait à quel point cette situation peut être grave. Du point du vue du chien concerné, la souffrance s’était manifestée bien avant. Mais, bonne nouvelle : vous pouvez trouver une solution bénéfique pour l’équipe que vous formez avec votre chien. Faites en sorte que votre chien se sente en sécurité, soyez là pour lui et agissez avec lui de manière compréhensive.

Pourquoi un lien solide entre un maître et son chien est-il si important ?

Entretenir un lien stable avec son chien constitue la base d’une vie commune détendue et harmonieuse. Mais ici encore, il est important que ce lien entre le chien et son maître soit équilibré. En effet, seule une relation saine permet d’établir des règles, d’assurer une certaine stabilité et de donner à un chien le sentiment de sécurité dont il a besoin. La raison pour laquelle le fait de rester seul à la maison peut être stressant pour votre chien, cela peut être parce que le lien entre vous et lui est devenu trop fort, et que votre relation est déséquilibrée. Appelez-vous affectueusement votre chien comme si c’était votre enfant ? Quand vous vous déplacez à travers votre logement, vous suit-il comme votre ombre ? Alors il est temps de prendre les mesures qui s’imposent pour donner un peu de lest à ce lien. Vous pouvez très bien consulter un éducateur canin afin qu’il vous aide à trouver une solution.

 

Aujourd’hui, nous allons vous fournir quelques astuces que vous pourrez utiliser de manière préventive afin que votre chien n’éprouve pas d’angoisse de séparation et que vous lui fassiez comprendre facilement qu’il n’a pas à s’inquiéter lorsque vous le laissez seul.

 

 

 

Mesures préventives

Avant de commencer les séances d’entraînement, vous devez éclaircir les questions suivantes : Où mon chien va-t-il séjourner pendant mon absence ? En tant que maîtres, nous pensons souvent que nous pouvons laisser notre chien évoluer dans tout le logement. Pourtant, pour votre chien, cela peut s’avérer stressant. C’est parce qu’il va recevoir une multitude de stimuli qui perturberont sa tranquillité. C’est pourquoi nous vous recommandons de choisir une pièce dans laquelle votre chien se sente bien et en sécurité.

Dans la pièce que vous avez choisie, aménagez-lui un panier, une couverture ou bien un coussin qu’il associe à un sentiment positif et qu’il considérera comme un lieu de retrait.

Une fois que vous avez choisi l’endroit, il est pertinent d’instaurer un rituel d’au-revoir. Les rituels, ce sont des comportements habituels qui vous facilitent la vie quotidienne avec votre chien. Ces structures vous aident, vous et votre chien. Des actions répétées souvent permettent à votre chien de se sentir à l’aise, car il sait toujours ce qui l’attend.

 

Instaurer un rituel d’au-revoir

Nous voulons vous fournir quelques exemples qui vous permettront d’imaginer à quoi un rituel d’au-revoir peut ressembler :

Allez chercher votre veste et vos clés. En voyant votre veste, votre chien comprendra clairement s’il peut aller dehors ou s’il doit rester à la maison. À présent, allez dans la cuisine et prenez quelques friandises que votre chien pourra avaler facilement.

Avec votre chien, rendez-vous dans la pièce où celui-ci devra séjourner tout le temps où il sera seul. Une fois là, donnez-lui sa couverture ou son panier. Maintenant, vous pouvez dire au revoir à votre chien en disant par exemple : « Je rentre bientôt. » Alors placez les friandises devant votre chien, retournez-vous sans rien dire, dirigez-vous vers la porte et fermez celle-ci derrière vous sans regarder votre chien. Il est important de ne pas regarder votre chien à ce moment-là. En effet, il pourrait interpréter ce contact visuel comme une invitation, et vous suivre.

 

Laisser son chien seul à la maison en toute quiétude grâce à l’entraînement adapté

Commencez dès maintenant les séances d’entraînement : laissez votre chien seul pendant quelques secondes. Il faut établir une sorte de routine avec votre chien, et vous voir ouvrir la porte de la maison et sortir sans lui doit lui paraître tout à fait normal.

C’est pourquoi il est utile de répéter l’exercice suivant dix fois par jour : dirigez-vous vers votre porte d’entrée ou bien dans une autre pièce de votre logement. Fermez la porte derrière vous, allez vérifier le courrier, et rentrez chez vous. Il est important de ne plus faire attention à votre chien dès que vous vous éloignez de la porte d’entrée, et de continuer à l’ignorer une fois que vous êtes revenu. Cet exercice vous permet de montrer à votre chien que le fait d’ouvrir et de fermer la porte n’a pas de signification particulière.

 

Par ces nombreuses répétitions, au bout de quelques jours, ces séances d’entraînement deviendront ennuyeuses pour votre chien. C’est pourquoi vous pouvez augmenter la durée de vos absences. Pour commencer, vous pouvez rester deux secondes seulement devant la porte, puis passer à cinq secondes. Ne réintégrez votre logement que si votre chien est toujours calme. Nous vous recommandons de noter la durée de ces absences dans un journal. Ainsi, vous contrôlerez mieux la situation, et vous verrez plus vite les résultats communs. Augmentez progressivement le degré de difficulté de cet exercice. Si, à présent, votre chien est capable de rester calme dans la pièce qui lui est assignée lorsque vous revenez de la boîte aux lettres, vous pouvez prolonger la durée des séances d’entraînement. Restez à présent 20 secondes devant la porte. Si, à votre retour, vous constatez qu’il est resté calme pendant ces 20 secondes, passez à 40, puis 50 ou 60 secondes. Étape par étape, vous allez rallonger la durée de ces absences un peu plus chaque jour.

Si, aujourd’hui, vous en êtes à deux minutes, alors, demain, vous pouvez commencer des séances d’absence de cinq minutes. Si vous répétez cet exercice chaque jour, au bout de quelques semaines, votre chien aura intégré le fait qu’il peut rester seul à la maison sans s’inquiéter. Dans l’idéal, entraînez votre chien à rester seul après une séance où il s’est défoulé. Ainsi, il aura moins d’énergie et il sera plus détendu pendant l’exercice.

 

Les séances de défoulement quotidiennes

Lorsque vous l’habituez à rester seul à la maison, le mieux est qu’il se soit bien défoulé au préalable, car il sera content et détendu. Pour qu’il puisse se défouler, trouvez une méthode appropriée, adaptée à la personnalité de votre chien et à ses besoins. C’est pourquoi vous pouvez aller vous promener avec votre chien avant d’entamer vos séances d’entraînement, puis quitter votre logement dans le cadre de l’exercice. Faites varier les intervalles. Selon l’intensité à laquelle votre chien s’est défoulé, restez seulement cinq minutes devant votre porte, ou bien, en fonction de l’état d’avancement de l’entraînement, laissez-le seul dix minutes. Adaptez la séance d’entraînement du jour de votre chien au degré auquel il s’est défoulé.

 

Si vous avez tiré parti de toutes ces astuces, plus rien ne s’oppose à ce que vous laissiez votre chien seul chez vous sans inquiétude. Nous vous souhaitons de bien vous amuser, vous et votre chien, lors de vos séances d’entraînement.

Étiquettes : , ,